QUI SOMMES NOUS

QUI SOMMES NOUS

Actions Communautaires pour le Développement et la Cohésion Sociale, ACDCS en sigle ; est une organisation non gouvernementale de la société civile qui œuvre dans la promotion de la dignité humaine à travers des actions multisectorielles de participation communautaire depuis 2016 sous la dénomination de C4-Actions. Suite à la tenue de l’Assemblée Extraordinaire de juillet 2021 C4-Actions a changé son appellation a ACDC. (PV notarie en annexe).   

Etant une organisation des droits congolais, ACDCS est une organisation sans but lucratif œuvrant en République Démocratique du Congo dans plus de 7 provinces Kinshasa, Kwango, Kwilu, Maniema, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Maindombe dont sa vision est de contribuer à l’atteintes des Objectifs de Développement Durable 2030 et de les rendre durable : 

Objectif 5 : Egalite entre les sexes ; l’Egalite des sexes n’est pas seulement un droit fondamental de la personne, mais aussi un fondement nécessaire pour l’instauration d’un monde pacifique, prospère et durable.  

Objectif 15 : Vie terrestre ; la déforestation et la désertification posent des défis majeurs au développement durable 

Objectif 13 : Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques ; la lutte contre le réchauffement climatique est devenue un élément indissociable de la réalisation du développement durable 

Objectif 2 : Faim « Zéro » ; le secteur de l’alimentation et de l’agriculture offre des solutions clés pour le développement, et il est au cœur de l’éradication de la faim et de la pauvreté 

Objectif 4 : Education de qualité ; obtenir une éducation de qualité est le fondement pour améliorer la vie des gens et le développement durable. 

C’est à travers la bonne gouvernance et résilience positive, l’accès à une bonne communication, la transformation des conflits communautaires, le renforcement de la cohésion sociale, le leadership et autonomisation pour le développement, l’accès aux services communautaires de base (éducation, santé, eau, hygiène, assainissement, loisir, alimentation, sécurité…), que ACDCS trace son chemin pour la promotion de la dignité humaine. 

NOTRE MISSION

NOTRE VISION

ACDCS est un partenariat International dont la mission est de suivre et apprécier le changement positif et durable de la communauté en travaillant avec toutes les couches de la population pour promouvoir : la transformation humaine et le développement durable accompagné par des actions concrètes de changement et de la cohésion sociale. Cette vision innovante donne une opportunité à la société de mettre en pratique des actions concrètes dans leur milieu de vie pour leur développement et épanouissement.

Notre vision est de faire de la RDC un « pays sans où tout le monde participe et s’engage dans des actions de changement social et de comportement pour le développement durable et intégré ». Cette vision est également celle qui s’applique au plan strategique 2020-2025 de C4-Actions, aujourd’hui ACDCS, tout en y apportant quelques détails : en effet, avant l’horizon 2025, qu’il soit rapporté que toutes les personnes adoptent un  comportement sain et protecteur favorisant le developpement durable.

Que tous les enfants soient à l’école sans distinction, que la santé soit pour tous en réalité, que les ressources naturelles soient protégées, que cohésion sociale soit une réalité, que tous les menages soient protecteur et sources de paix, que les communautés se développent…que des personnes vivent en touted ignite: 

NOTRE DOMAINE D'INTERVENTION

Nous poursuivons cette mission par un engagement intégré et holistique dans :

  1. L’accès à une bonne communication, information et éducation pour le changement social

2. L’accès aux services sociaux de base (éducation, protection, santé, eau, hygiène, assainissement, loisir, sécurité alimentaire

3. La gouvernance environnementale, le Genre et la résilience positive

4. La gouvernance environnementale, le Genre et la résilience positive

5. Le leadership et autonomisation de la femme paysanne pour un développement durable et harmonieux

6. La gestion et la transformation des conflits environnementaux 

    NOS PROJETS

C’est en 2016 que C4-Actions a vu le jour en Repulbique Democratique du Congo pour apporter sa contribution dans la construction d’un monde meilleur ou les personnes vivent ensemble sans conflits et en harmonie avec leur envoironnment.

C4-Actions a  son actif les projets suivants:
  1. Projet de Campagne de communication pour le changement de comportement face au paludisme ches les femmes enceintes des zones de santé de Kenge, Bulungu et de Kunda respectivement dans les provinces du Kwango, Kwilu et du Maniema en RD Congo. Ce projet que C4-Actions met en oeuvre un engagement fait entre le projet TIPTOP de Jhpiego- RDC et les organisations de la société civile dans le cadre de l’engagement communautaire dans la prévention du paludisme pendant la grossesse. Cet engagement se résume dans la mise en oeuvre des activités de CCSC dans près de 100 Aires de santé de ces 3 zones de santé pilote. Avec plus de 15 Points focaux qui encadrent plus de 160 mobilisateurs communautaires de C4-Actions et suivent plus 1800 Relais Communautaires. Leur but est d’atteindre 30 000 femmes enceintes jusqu’en 2021 qui bénéficiairont de la SP et totaliseront au moins 4 rendez-vous CPN pour une grossesse réussie. Avec un appui financier d’environ USD 90.000 par an depuis 2017 pour Kenge et 2018 pour Kunda et Bulungu. Ce projet rentre dans le cadre d’Accès aux services sociaux de base (éducation, santé, eau, hygiène, assainissement, loisir, sécurité alimentaire, sécurité…)

2. Projet de la resilience positive des femmes dans l’entrepreneuriat associatif dans le territoire de Kenge dans la ville de Kenge 2019-2020. Ce projet a reuni 200 femmes et jeunes autour de 7 ha pour une action communautaire de renforcement de la cohésion sociale et d’entrepreneurait associatif. 8 groupes des femmes ont constitué ce projet. Ils ont produit 5 tonnes de tomates, 1 tonne d’oignons et 4 tonnes de mais qu’elles se sont par la suite rédustribuer pour entreprendre. Ce micro-projet a eu un appui financier de USD 9000 constitué des dons.  Actuellement ces femmes et ces jeunes sont dans la communauté et continuent à travailler ensemble et le cercle a augmenté à plus de 30 mouvements associatifs d’environ 1450 personnes. Le même projet a commencé en 2018 à Mukonga dans la province du Mianiema en territoire de Kasongo avec 2 mouvements associatifs des hommes (35 personnes) et des femmes (23 femmes) pour la cultures du riz et des légumes. Avec ces projets à Mukonga plus de 200 enfants ont bénéficiés d’une bourse d’étude d’une année. Et en février 2020 dans la province du Kwilu à Bulungu avec 5 associations constituees de 260 membres ont commence la meme initiative dans l’agriculture associative sous la supervision des soeurs de la rédemption.

3. Projet de gestion des rumeurs sur la COVID-19 dans les villes et territoires de Kinshasa, Kindu,Goma. Bukavu, Kenge, Bulungu, Kipaka, Butembo, Kamituga avec un appui de USD 5.000

4. Hope of Peace projet, un projet d’entrepreneuriat dans toute la RDC. Ce projet vise de lancer plus de 200 groupes associatifs de personnes moyennant un micro-projet que C4-Actions financera à une hauteur de USD 300 par projet soumis et validé.  Actuellement C4-Actions à déjà financée 5 micro-projets à une hauteur de USD 1500.

0
STAFFS
0
COUNTRIES
0
PROJECTS
0
DONATE

C4-Actions a besoin de vous et de votre aide

Il est impossible d’aider les gens sans que les gens aident les autres. Nous avons toujours besoin de bénévoles qui aiment aider.

GOUVERNANCE Qui décide et qui est impliqué ? ADCS compte quatre niveaux de pouvoir décisionnel : l’Assemblée Générale, qui est l’organe suprême, le Conseil d’Administration, le CEO (assisté par les charges de mise en œuvre). L’Assemblée Générale (AG) de ACDCS est composée en 2016 de 14 membres effectifs et 27 membres en ordre de cotisation. L’AG statutaire se tient une fois par an. Elle approuve le cadre stratégique, les budgets annuels et la reddition de comptes (rapport d’activités et rapport financier) envers l’ensemble des parties prenantes de l’organisation, nomme les membres du CA et le commissaire aux comptes. Elle veille à la cohérence des programmes avec la vision, la mission et les valeurs de l’organisation Suite à l’AG de 2016, le Conseil d’Administration (CA) se compose de 9 personnes indépendantes agissant sur base d’un engagement volontaire (voir liste en encadré) et d’un observateur. Il se réunit en moyenne 2 fois par an. Le CA est délégué par l’AG pour définir les plans stratégiques à long terme de l’organisation. En juillet 2021, le conseil s’est impliqué dans le changement de l’appellation de l’organisation de C4-Actions a ACDCS. Il s’est aussi investi dans la rédaction et évaluation du projet AFRADAC-RDC. Le CA assure le suivi et évalue la performance de l’organisation dans son ensemble, la gestion des risques et l’efficience pour atteindre les objectifs stratégiques. Il est responsable du recrutement des chefs des bureaux en collaboration avec le fondateur et CEO; et assure le suivi de ses performances. Le CEO est chargé de diriger et de gérer l’organisation dans le respect de la charte de volontariat et de la norme humanitaire standard ; et des procédures des différents bailleurs, conformément à la stratégie approuvée par le Conseil d’Administration. Il veille à ce que la stratégie globale soit correctement traduite en plans opérationnels au niveau pays, et à ce que l’organisation dispose des moyens humains et financiers nécessaires pour atteindre ses objectifs. Le Directeur a également un rôle de représentation auprès des parties prenantes. Le Directeur financier/FSM est mandaté par le CEO, auquel elle rapporte. Elle élabore et propose un cadre motivant de gestion financière, comptable et de contrôle interne pour toute l’organisation et fait en sorte qu’il soit traduit dans les différents zones d’intervention en politiques, procédures et bonnes pratiques. Elle veille à ce que l’organisation dispose de tableaux de bord financiers fiables et pertinents et en assure la communication aux parties prenantes internes (y inclus le CA) ou externes (banques, auditeurs). Elle veille à ce que les rapports financiers soient produits et soumis de manière conforme aux exigences des bailleurs de fonds et assure le bon déroulement des audits financiers.

Retour en haut